Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

Lettre d'information Novembre 2017 - n°24
Édito

La fréquence des accidents du travail, en France, a atteint son niveau le plus bas depuis 70 ans. C'est la bonne nouvelle que l'on peut lire dans le rapport 2016 de  l'Assurance Maladie - Risques Professionnels sur la santé et sécurité au travail, publié en septembre dernier. Au niveau régional, la nouvelle édition du tableau de bord santé, sécurité et conditions de travail ( lire notre article ) dévoile également une baisse de la fréquence et de la gravité des accidents du travail depuis les 10 dernières années.

Les Services de Santé au Travail ne sont pas étrangers à cette diminution. Tous les jours, leurs équipes plurisdisciplinaires oeuvrent dans ce sens. Médecins du travail, infirmier(e)s de santé au travail, assistant(e)s de santé au travail, intervenant(e)s en prévention des risques professionnels... Tous ces professionnels ont pour mission d'assurer la prévention primaire, c'est-à-dire d'anticiper les problèmes en repérant les facteurs de risques pour les supprimer ou les éviter. Un rôle préventif qui s'exerce au plus près des entreprises, avec des actions de terrain pour identifier les situations qui peuvent porter atteinte à la santé des travailleurs. 

Cependant, même si les chiffres nationaux et régionaux confirment une baisse de la sinistralité, il reste encore beaucoup à faire, notamment sur certains risques professionnels et dans certains secteurs d'activité. D'autant que le coût de la réparation demeure bien supérieur à celui de l'investissement dans la prévention : en France, les dépenses AT-MP (Accidents du travail - Maladies professionnelles) représentent ainsi 13,2 milliards d'euros alors que le coût de la prévention conduite par les Services de Santé au Travail Interentreprises est d'environ 1,4 milliards d'euros. L'amélioration des conditions de travail, le maintien dans l'emploi et la préservation de la santé au travail sont plus que jamais des priorités.

Actualités

#MoisSansTabac : les Services de Santé au Travail se mobilisent

Pour la 2e année consécutive, Santé publique France renouvelle l'opération #MoisSansTabac. Plusieurs Services de Santé au Travail des régions Paca et Corse-du-Sud se mobilisent pour cette campagne qui vise à accompagner tous les fumeurs volontaires dans leur démarche d'arrêt du tabac, durant le mois de novembre.


Enquête sur la prévention dans les entreprises du BTP

La Capeb, l'Iris-ST, la CNATP et l'OPPBTP ont lancé une grande enquête nationale à destination des entreprises artisanales du BTP. Objectif : mieux connaître les pratiques de prévention et la perception de la sécurité au travail.


21e Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées

À l'initiative de LADAPT, la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH) se tiendra du 13 au 19 novembre 2017.

Ressources documentaires

Le temps partiel thérapeutique

Le temps partiel thérapeutique (TPT) permet à un salarié, qui était en arrêt maladie, de reprendre son activité professionnelle avec un aménagement de son temps de travail.

Cette brochure fait le point sur la procédure à suivre pour bénéficier d'un TPT et passe en revue toutes les informations pratiques sur le sujet. 


Pressings : conseils aux employeurs

Travailler dans un pressing expose à un certain nombre de risques : risque lié aux produits chimiques, risque incendie/explosion, risque lié à l'activité physique, chutes et brûlures, risque biologique/infectieux, risques liés aux facteurs d'ambiance, risque lié à l'organisation et aux conditions de travail. 

Retrouvez nos conseils de prévention à destination des employeurs. 

Présanse

www.presanse.org

Suivez Présanse sur Twitter ! - Suivez Présanse sur Facebook !

Abonnement / désabonnement

AISMT 04 - AISMT 13 - AIST 83 - AIST 84 - Ametra 06 - APST BTP 06 - AST BTP 13 - CMTI 06 - Expertis - GEST 05 - GIMS 13 - GMSI 84 - SAT Durance Luberon - SIST Corse du Sud - Santé au Travail-Provence