Si ce message ne s'affiche pas correctement, rendez-vous ici.
Lettre d'information AIST 83 - Santé et prévention en entreprise
   
 
sommaire Sommaire
 
 

• L'Action de Formation Prévention pour le suivi médical des salariés saisonniers

• Prévenir les Risques PsychoSociaux (RPS)

• Parole d'adhérent - L'AVATH : Interview de Claude Baud, Directeur Adjoint

• Le réflexe prévention - Se protéger de la chaleur

• L'AIC pour informer et sensibiliser les salariés

• Quoi de neuf ?

 
 
focus actualité L'Action de Formation Prévention pour le suivi médical des salariés saisonniers
 
 
 

Travail saisonnier - RestaurationTravail saisonnier - Plages Travail saisonnier grande distribution

La Réglementation

Un examen médical d'embauche est obligatoire pour les salariés saisonniers recrutés pour une durée au moins égale à quarante-cinq jours de travail effectif sauf en ce qui concerne les salariés recrutés pour un emploi équivalent à ceux précédemment occupés si aucune inaptitude n'a été reconnue lors du dernier examen médical intervenu au cours des vingt-quatre mois précédents.

Pour les salariés saisonniers recrutés pour une durée inférieure à quarante-cinq jours, le service de santé au travail organise des actions de formation et de prévention. Ces actions peuvent être communes à plusieurs entreprises.

Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail est consulté sur ces actions.

Article D4625-22 du Code du Travail

 
 
 

La période estivale venant de débuter, de nombreux travailleurs saisonniers viennent d’être recrutés dans les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie, des loisirs… Travaillant de façon intense sur une durée courte, ils constituent une population plus exposée aux risques professionnels et aux accidents du travail que les salariés permanents. Pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises en matière de santé et sécurité au travail, l’AIST 83 propose des Actions de Formation et Prévention (AFP) pour les saisonniers dont le contrat de travail est inférieur à une durée de 45 jours de travail effectif. Décryptage avec Sandie Tosato, IDEST (Infirmière Diplômée d’Etat en Santé Travail) à Sainte-Maxime.

3 questions à
Sandie Tosato
IDEST

En quoi consiste une AFP ?
Sandie Tosato :
Souvent jeunes, confrontés à une multitude de risques (routier, musculo-squelettique, chimique…) et parfois peu formés à leur poste, les travailleurs saisonniers représentent une population plus vulnérable. L’objectif principal d’une AFP est de former ces publics sur les risques professionnels. A l’issue de la formation, ils doivent pouvoir identifier les différents risques auxquels ils sont exposés.

Comment se déroulent-elles ?
ST :
Au sein de l’AIST 83, elles sont généralement dispensées par les IDEST et/ou les AST. Nous convoquons des groupes de 5 à 10 personnes qui font soit partie de la même entreprise ou sont rassemblés par catégorie professionnelle. Selon les cas, les salariés suivent la formation dans nos locaux ou nous pouvons être amenés à intervenir directement en entreprise. La session dure 1 heure pendant laquelle nous présentons les missions et services de l’AIST 83, les devoirs de chacun, les risques au cas par cas... Nous privilégions les échanges avec les salariés : grâce à la connaissance de leur situation de travail nous leur apportons une réponse personnalisée en matière de prévention des risques.

Quel est l’intérêt de cette formation pour un employeur ?
ST :
En plus d’avoir reçu une formation sur la prévention des risques professionnels, les salariés se sentent davantage responsables de leur santé et sécurité. Avoir une équipe formée et informée permet à l’employeur d’être en conformité avec ses obligations légales mais aussi de réduire la survenue d’accidents. A la fin de la session, une attestation est délivrée, avec un exemplaire destiné au salarié et un exemplaire à l’employeur. Elle est valable sur la durée du contrat. Les salariés ayant suivi cette formation sont dispensés d’examen médical d’embauche. Cette prestation n’occasionne pas de frais supplémentaires, elle est incluse dans le montant de la cotisation annuelle.

Pour plus de renseignements, vous pouvez vous rapprocher du centre médical duquel vous dépendez.  

Retour au sommaire

 
 
 
focus actualité Prévenir les Risques PsychoSociaux (RPS)
 
 
   prévenir les rps  
 
  la prévention des risques psychosociaux  
 
 

La prévention des RPS est un enjeu majeur pour les employeurs : la bonne santé de l’entreprise et de ses salariés. Efficacité et compétitivité, motivation des collaborateurs, absentéisme en baisse …

Le Pôle Technique est composé d’une équipe d’IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels) spécialisés en prévention des risques professionnels. En fonction de leur spécialité, ils accompagnent les entreprises dans leur démarche de prévention. Rencontre avec la Psychologue du Travail Corinne Dabezies spécialisée dans la prévention des RPS !

« A l’heure actuelle, sous l’effet des mutations rencontrées dans la sphère professionnelle, les situations de travail se complexifient et la prise en compte des risques psychosociaux (RPS) est devenue incontournable. La prévention de ces risques nécessite l’apport de compétences spécifiques pour aider les employeurs à préserver la santé mentale de leurs salariés et améliorer les conditions de travail. C’est pourquoi le Pôle Prévention des RPS, composé de la Psychologue du Travail et de l’Intervenante en Psychologie du Travail, intervient à la demande des Médecins du Travail, sur l’ensemble du Var dans des missions de diagnostic, d’accompagnement et de conseil dans la prévention des RPS, destinées aux directions d’entreprise, aux managers et aux équipes. Il n’y a pas de solution toute faite. L’ensemble de la démarche est toujours construite en lien étroit avec la direction de l’entreprise adhérente et se développe sur plusieurs mois. Elle s’adapte aux caractéristiques de l’entreprise et tient compte du motif de la demande, de la problématique, de la branche d’activité et de la culture d’entreprise. La démarche peut se décliner en plusieurs phases :

 
   démarche d'intervention rps  
 

L’intérêt de la démarche est qu’elle associe de façon participative les équipes en les écoutant, en les sollicitant pour être force de proposition afin qu’elles s’approprient et se rendent actives dans l’amélioration des conditions d’exercice de leur travail. La valeur ajoutée du Pôle Prévention de l’AIST 83 : identifier les risques psychosociaux et en prévenir l’émergence grâce à des interventions qui s’adaptent aux spécificités de l’entreprise

« Etant donné que la santé n’est pas seulement l’absence de maladie ou d’infirmité mais un état de complet bien-être physique mental et social, un environnement de travail sain est celui dans lequel il n’y a pas seulement une absence de conditions nocives, mais, au contraire, une abondance de facteurs favorables à la santé. » Organisation Mondiale de la Santé

Retour au sommaire

 
 
  actualité Parole d'adhérent
 
 
  Claude Baud, directeur adjointLocaux AVATH Ermitageaide aux enfants en difficultéservice restaurationatelier électronique

Avant / Après
l'aménagement de poste

Avant l'aménagement de posteAprès l'aménagement de posteAprès l'aménagement de posteAprès l'aménagement de poste

 
 
 

Les Services de santé au travail interentreprises (SSTI) ont une mission globale : prévenir les risques professionnels et préserver la santé des salariés. Composés d’un collectif de professionnels spécialisés, ils accompagnent les entreprises en faveur de l’amélioration des conditions de travail en priorisant une approche collective de la santé et sécurité. Depuis quelques années maintenant, en collaboration avec l’AIST 83, l’AVATH qui soutient l’insertion de personnes en difficulté, bénéficie d’un accompagnement personnalisé lui permettant ainsi de mener une véritable culture de prévention. Comment a-t-elle initiée cette démarche et collaboré avec les équipes de l’AIST 83 ? Comment les conditions de travail ont-elles évolué dans l’entreprise ?

Interview
Claude Baud
Directeur Adjoint AVATH

Pouvez-vous présenter votre structure ?
Claude Baud :
La vocation essentielle de l'association, réside en l'aide à l'insertion des enfants et des adultes en difficulté. Notre mission est de contribuer au développement des enfants présentant des troubles du comportement et à l’insertion des adultes handicapés par le travail, des activités éducationnelles ou par l’hébergement. Ainsi, sous la responsabilité de moniteurs, nos travailleurs handicapés d’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) travaillent dans une dizaine d’ateliers : conditionnement et travaux divers, connectique, cuisine collective et restauration traditionnelle, électricité, électromécanique, électronique, façonnage, mécanique et blanchisserie…

Comment avez-vous mis en place une politique de prévention des risques professionnels ?
CB :
De par la nature même de notre activité et au vu de la fragilité de notre public, nous sommes particulièrement sensibles à la prévention des risques. Cela fait désormais une douzaine d’années que nous nous sommes impliqués dans cette politique. Elle s’est tout d’abord articulée autour de la création du CHSCT et l’élaboration du Document Unique. Ensuite, elle s’est étoffée notamment par à la présence régulière des médecins du travail à nos CHSCT. Grâce à leur expertise médicale et leur approche pluridisciplinaire, ils nous ont proposé des solutions permettant de préserver la santé de nos équipes, prévenir les risques et améliorer les conditions de travail.

Comment s’articule cette collaboration avec l’AIST 83 ?
CB :
Nous avons développé de multiples partenariats avec l’AIST 83. En fait, chaque établissement est suivi par un médecin attitré qui selon les besoins nous propose les services du Pôle Technique composé d’Intervenants en Prévention des Risques Professionnels (IPRP). Nous avons fait appel à eux à plusieurs reprises pour des besoins spécifiques : l’analyse de l’air dans un atelier de soudure afin de vérifier qu’il n’y ait pas de risques pour les salariés, l’aménagement de certains postes notamment à la blanchisserie au niveau de la zone de marquage et lecture du linge…

Quels sont les bénéfices de ces actions pour le collectif de travail ?
CB :
L’ensemble des actions menées ont permis une amélioration des conditions de travail et ont un impact positif sur un groupe de travail voire même tous les établissements. Par exemple, certains de nos travailleurs ayant des problèmes auditifs, une étude sur les niveaux de bruit par postes de travail a été réalisée par la technicienne en mesures physiques. Son rapport a identifié des postes avec des volumes sonores plus importants ce qui a permis de revoir l’organisation du travail de manière générale. Cette nouvelle organisation a ainsi été profitable pour toute une équipe. Récemment, un de nos médecins du travail nous a proposé l’intervention de la psychologue du travail pour réaliser une étude sur les RPS dans un de nos établissements présentant des difficultés. Fort de cette expérience, la direction de l’AVATH a souhaité généraliser cette démarche à l’ensemble des établissements.

Retour au sommaire

 
 
 
 
actualité Le réflexe prévention
 
 
 
actualité L'AIC pour informer et sensibiliser les salariés
 
 
 
  se protéger de la chaleur  
 
  L'aic pour informer les salariés L'aic pour informer les salariés  
 
 
 

Se protéger de la chaleur

La chaleur peut avoir des effets néfastes sur la santé : sueur, nausées, fatigue, maux de tête, vertiges, déshydratation.

Voici quelques conseils de prévention :

porter si possible des vêtements en coton , légers ,de couleur claire, une casquette ou un chapeau, des lunettes de soleil

s’hydrater régulièrement (eau fraiche, jus de fruits ou de légumes, pas de boissons alcoolisées)

travailler aux heures les moins chaudes

• faire une rotation des tâches

• maintenir les véhicules en bon état,

éviter si possible le travail physique pendant les heures les plus chaudes

prendre les pauses à l’ombre ou dans un endroit frais

 

Retour au sommaire

 
 
 

L’AIST 83 conseille et accompagne les entreprises pour préserver la santé des salariés, prévenir les risques professionnels et améliorer les conditions de travail.

Située dans le Pôle d’Activité Toulon-Est, Pomona du groupe Terre Azur, est une société de distribution alimentaire spécialisée dans les fruits et légumes frais ainsi que les produits de la mer. Soucieuse de la santé et du bien-être de ses collaborateurs, la direction est en contact régulier avec le Docteur Martinet, le médecin du travail de l’entreprise, qui a récemment proposé que 2 IDEST (Infirmière Diplômée d’Etat en Santé au Travail) mènent une AIC (Action d’Information Collective) sur leur site. Cette démarche est une action d'information sur la prévention des risques cardiovasculaires pour des salariés qui sont, en partie, exposés au froid, à la manutention de charges et au travail de nuit.

Ainsi, le temps d’une matinée, Florence Ventre et Marielle Ragiot, IDEST, se sont rendues chez Pomona pour animer ces sessions AIC. Une trentaine de salariés, répartis par groupe de 8 personnes, a assisté à cette AIC. « Dans un premier temps, nous leur diffusons une présentation powerpoint sur le risque cardiovasculaire » explique Florence Ventre. Les facteurs de risques, l’hygiène de vie, les conseils de prévention sont passés en revue. « Nous mettons notamment l’accent sur quelle prévention adopter.» ajoute-t-elle. A l’issue de la présentation, des dépliants d’information sont distribués à chaque salarié. Pour une prévention plus ciblée, les IDEST ont ensuite proposé à chacun une évaluation des risques personnalisée. « Ils ont ainsi eu la possibilité de contrôler leur poids, leur IMC (Indice de Masse Corporelle), leur tension, leur glycémie et le taux de particules de CO² dans l’air expiré. » indique Marielle Ragiot. Cette démarche a bien été perçue « ils ont apprécié les conseils personnalisés » précise-t-elle. Un bilan positif pour préserver la santé au travail des salariés !

Retour au sommaire

 
 
 
actualité Quoi de neuf ?
 
 

L'AIST 83 a récemment recruté :

Le Docteur Patrick CALATAYUD, médecin du travail, a intégré le centre de La Planquette - La Garde.

Madame Valérie AUDIBERT , assistante médicale, a intégré le centre de La Seyne-sur-Mer.

Madame Julie CHOSSEGROS, agent d'accueil, a intégré le centre d'Athéna - Ollioules.

 
 

Contactez-nous ! Posez-nous vos questions et partagez vos expériences : flashinfo@aist83.fr

 
AIST 83 - La prévention au coeur de l'entreprise
 

La lettre d'information de l'AIST 83 est éditée par l'AIST 83 (Association Interprofessionnelle de Santé au Travail du Var).
Impasse des Peupliers - Quartier Quiez - BP 125 - 83192 OLLIOULES CEDEX - 04 94 89 98 98
Direction de la publication : Luciana RUBINO, Directrice de l'AIST 83 - Responsable Communication : Coralie DURAND-SENJA
Comité éditorial : Groupe Communication - Crédit photos : Fotolia, AIST 83, AVATH

www.aist83.fr