Présanse - Prévention-Santé-Sud-Est - Association des Services de Santé au Travail Paca-Corse

Accueil > Actualités > Actualités archivées > Actualités 2015 > L'exposition aux ondes électromagnétiques

Actualités

 

L'exposition aux ondes électromagnétiques

champ electromagnetique exemple lampe

Malgré l'absence d'un lien scientifiquement démontré entre des troubles ressentis par certaines personnes et l'exposition aux ondes électromagnétiques, un jugement récent a reconnu un handicap dû à l'hypersensibilité à ces mêmes ondes. Le débat sur l'effet des ondes électromagnétiques est ainsi relancé...

L'Académie nationale de médecine a réagi à ce jugement, et a tenu à rappeler que « sans mettre en cause la réalité des troubles ressentis par les personnes qui se disent électrosensibles et la nécessité de les prendre en charge médicalement, l’existence d’un lien entre les troubles évoqués par ces personnes et une exposition aux champs électromagnétiques n’a jamais été scientifiquement démontrée ».

 

Un champ électromagnétique apparaît dès lors que des charges électriques sont en mouvement. Ce champ résulte de la combinaison de 2 ondes : l’une électrique, l’autre magnétique.

Tout fil conducteur sous tension produit un champ électrique dans son voisinage. Contrairement aux champs électriques, les champs magnétiques n’apparaissent que lors du passage d’un courant électrique dans un conducteur.

 

Au niveau professionnel, au cours de leur activité, certains salariés peuvent être exposés à des champs électromagnétiques, notamment lors de la mise en œuvre de procédés industriels tels que le soudage, l'induction ou la magnétoscopie.

 

Les effets à court terme de l’exposition à ces champs sont connus et peuvent être :

  • directs : échauffement des tissus biologiques, stimulation du système nerveux…
  • indirects : incendie ou explosion, dus à une étincelle ou à un arc électrique, dysfonctionnement de dispositifs électroniques (y compris les implants actifs comme les pacemakers), projection d’objets métalliques…

 

En revanche, à ce jour, il n’y a pas de consensus scientifique concernant des effets à long terme dus à une exposition faible mais régulière, notamment lors de la proximité de certains équipements tels que technologies bluetooth et wifi, antennes-relais, émetteurs.

 

D’un point de vue réglementaire, il est recommandé  de respecter les préconisations de la directive européenne 2013/35/UE, qui doit être transposée en droit français avant le 1er juillet 2016. Elle détermine un système de limitation des niveaux d'exposition. Le principe de l’évaluation des risques est de comparer l’exposition des salariés aux Valeurs déclenchant l’Action (VA) définies par cette réglementation. Si l’une d’elles est dépassée, il faut mettre en place des mesures de prévention (réduction à la source, protection collective, réduction de l’exposition par éloignement, protection individuelle). L’information, la formation et la surveillance médicale du personnel viennent compléter ces mesures.

Si vous pensez que votre entreprise est concernée, votre Service de Santé au Travail est à votre écoute.

 

Pour en savoir plus, rendez vous sur :

- le site Internet de l'INRS

- le site Internet de l'ANSES

Vous souhaitez nous soumettre un article ou un thème d’actualité ? Faire la promotion de votre événement ? Proposer une formation ? Contactez-nous.

Suivez Présanse sur Twitter !

Restez informés des actualités du réseau, consultez directement les nouveaux documents créés par les Services de Santé au Travail Paca-Corse, …


Retrouvez toutes les informations Présanse avec notre flux RSSSuivez Présanse sur LinkedIn !Suivez Présanse sur Viadeo !
AISMT 04 - AISMT 13 - AIST 83 - AIST 84 - AMETRA06 - APST BTP 06 - ASTBTP 13 - CMTI 06 - Expertis - GEST 05 - GIMS 13 - GMSI 84 - SAT Durance Luberon - SIST Corse du Sud - STP
© Présanse - Prévention Santé Sud-Est - Association des services de santé au travail / Offres d'emploi / Contact / Plan du site / Mentions légales / Crédits